Les jeux de société : une activité pour booster votre santé

jeux de société une activité pour booster votre santé

À l’origine de la civilisation, les jeux de société ouvrent un nouveau chapitre. Il est désormais possible de se divertir à plusieurs, mais tout en respectant des règles et des objectifs à atteindre dont un but ultime : la victoire. C’est un passe-temps agréable et rassembleur qui, au-delà de la simple activité de loisir, apporte des bénéfices insoupçonnés sur notre santé et nos capacités cognitives.

Le jeu de société fait partie de l’ADN de l’être humain

Le jeu de société fait partie de l’ADN de l’être humain

L’homme est un homo sapiens, certes. Mais en regardant de plus près, nous pourrions même dire qu’il est un homo ludens. L’espèce humaine a toujours été très joueuse et cela à tout âge et dans toutes les civilisations.

Les premières traces de jeux de société apparaissent dès la fin du néolithique. L’Homme joue avec des osselets ou des cailloux. Le jeu n’est pas considéré comme un besoin vital, essentiel à la survie. Pourtant il trouve toute sa place au sein du groupe, servant à la fois d’outil d’apprentissage, d’éducation et de sociabilisation.

Cette activité de loisir en dit long sur notre société, ses évolutions, ses participants ainsi que sur les qualités des joueurs. D’ailleurs il est convenu que l’ « on peut en savoir plus sur quelqu’un en une heure de jeu qu’en une année de conversation ».

Pourquoi jouer aux jeux de société ?

Pourquoi jouer aux jeux de société ?

De prime abord, notre appétit pour les jeux de société cache un besoin, celui de se divertir mais également celui de se confronter aux autres. Il faut le reconnaître. L’être humain joue pour gagner. Il en ressort une stimulation qui agit sur notre bien-être. Des zones du cerveau, appelées zones de récompense ou de plaisir, sont alors en effervescence.

En outre, les jeux de société, tout comme les jeux vidéo, nous offrent la possibilité de simuler une autre vie ou de s’y préparer : devenir milliardaire et acheter les Champs Elysées, faire faillite au Monopoly, avoir une famille et supporter différentes contraintes comme dans Destins, ou encore les Sims et leur vie de rêve.

Les jeux de société pour apprendre la vie

Les jeux de société pour apprendre la vieDès le premier âge, les jeux de société font partie de notre quotidien. Ils sont conçus pour favoriser nos apprentissages, apprendre la vie de groupe en famille ou entre amis, obéir à des règles ou apprendre à les contourner (pour les mauvais joueurs). Cette activité ouvre également d’autres champs sur lesquels l’être humain pourra se construire : se fixer un objectif, attendre son tour, accepter de perdre, jouer en équipe, prendre des initiatives, compter les points, se laisser porter par le hasard. Ce sont des qualités qu’il est utile de maîtriser pour améliorer son rapport aux autres individus. C’est une autre façon d’apprendre les règles de la vie, de contrôler ses frustrations, son impatience ou son agacement. Pour toute partie, il faudra faire des choix, prendre des décisions qui pourront s’avérer douloureuses pour la suite du jeu ou au contraire remplies de joie.

Le monde du jeu de société offre une diversité de possibilités pour se divertir. Vous pourrez opter pour un jeu de société en plateau, un jeu de carte, un jeu d’adresse, de stratégie ou de hasard. Certains jeux reposent sur l’action ou la coopération, d’autres sur la réflexion ou la simulation.

Les bienfaits surprenants des jeux de société sur le corps et la santé

Les bienfaits surprenants des jeux de société sur le corps et la santéIl est surprenant de constater les bienfaits des jeux de société sur le corps et le cerveau humain. Jouer entretient la motricité, la concentration, la mémoire et améliore notre calcul mental. Il est même recommandé chez les dyslexiques ou les maladies dégénératives comme l’Alzheimer.

Le jeu de société procure de vrais moments de plaisir et apportent des bienfaits insoupçonnés aux joueurs. Par moment, il revêt même une forme de thérapie axée sur le développement personnel.

En effet, le jeu de société aide à :

  • Développer les fonctions cérébrales et garder l’esprit vif (mémoire, concentration, résolution de problèmes, calcul mental).
  • Contrôler ses émotions, pour ne pas tuer le gagnant.
  • Développer le sens de l’observation et la concentration pour choisir la meilleure stratégie
  • Favoriser l’émulation et renforcer l’envie d’être le meilleur.
  • Exercer une motricité fine (lancer les dés, déplacer son pion, retourner des cartes). Idéal pour les très jeunes et les moins jeunes.
  • S’amuser, rire pour ainsi diminuer le stress et les angoisses.
  • Renforcer les relations avec les autres joueurs et l’esprit d’équipe. Notamment dans les jeux de coopération.
  • Se fixer des objectifs
  • Apprendre la patience en attendant son tour.
  • Mieux agir face à une défaite ou une victoire.
  • Renforcer sa réactivité dans des jeux dans lesquels la rapidité est de rigueur. Certaines situations nécessitent un jugement rapide pour mieux réagir aux situations.
  • Renforcer la confiance en soi.
  • Vaincre sa timidité pour prendre la parole et s’exprimer à voix haute.

Les jeux de société à éviter si on veut rester bons amis

Les jeux de société à éviter si on veut rester bons amisDans ce classement, le Monopoly et le Uno sont en haut du podium. Entre ceux qui inventent de nouvelles règles, ceux qui volent des billets dans la banque, ceux qui font exprès de freiner l’adversaire (c’est le jeu !) ou ceux qui se réjouissent du malheur de l’autre, une partie peut rapidement virer au cauchemar. Convivialité, respect et bonne humeur sont vite oublié.

Nombre de parties finissent en disputes verbales et même physiques ou bouderies pour le reste de la journée ou soirée. À tel point que 22% des personnes interrogées affirment bannir les activités de jeux de société en famille ou entre amis ou encore ne pas proposer au mauvais jouer de se joindre à une partie.

Le mauvais joueur

Le mauvais joueurOn connaît tous un mauvais perdant dans notre entourage. Suite à sa défaite, il râle, s’énerve, boude, remet les règles du jeu en cause, fait preuve de mauvaise foi et peut même aller jusqu’à jeter le plateau du jeu par terre et claquer la porte. À ce moment précis, jouer n’est plus un jeu. Il vit cette défaite comme une défaite personnelle avec toute la douleur que cela engendre.

Alors, pourquoi certains joueurs n’arrivent pas à admettre la défaite ? Tout dépend finalement des attentes de chacun face au jeu. Certains joueurs perçoivent le jeu de société comme un moment de détente, de convivialité, de rire, sans aucun enjeu dans l’issue finale. Alors que d’autres seront concentrés sur la victoire avec un état d’esprit de compétiteur. Il voit là l’occasion de prouver aux autres qu’il est effectivement le meilleur. Il souhaite expérimenter la reconnaissance et le succès. Cela se ressent dans d’autres domaines de la vie : Le mauvais perdant sera celui qui va vouloir entrer en premier dans la rame de métro, arriver en haut des escaliers avant tout le monde, parier sur le vainqueur de l’Eurovision, de Miss France ou d’un match de foot. Il aime gagner. Il se démène au travail, surinvestit tous les champs de sa vie tant personnelle que professionnelle. Pour lui, perdre n’est pas une option. Il fait partie d’un monde dans lequel il est tout-puissant.

Il est alors difficile de lui faire comprendre que « J’ai perdu » ne signifie pas « Je suis perdu ». Le jeu sert aussi à cela : nous faire grandir, nous faire accepter les défaites. Ainsi, il reprendra sa fonction primaire : nous amuser et nous détendre.

Vers la fin des jeux de société ?

Vers la fin des jeux de sociétéAvec le règne du digital, il a été légitime de craindre la fin des jeux de société. Les jeux vidéo, le temps passé sur une tablette, un smartphone ou un écran d’ordinateur ont-ils eu raison de ces après-midi ou soirées conviviales ?

Etrangement, non. Le monde du jeu de société se porte très bien. Les auteurs, les illustrateurs et les éditeurs de jeux rivalisent d’idées pour nous apporter de nouveau jeu dans de nouvelles thématiques.

2020 a été une année marquante pour l’ensemble de la population mondiale et également pour le monde du jeu de société. Les confinements à répétition, le changement d’habitudes et le besoin d’apaiser son angoisse ont provoqué un réel engouement vers des jeux de société, avec une croissance du secteur de +10% versus -5% l’année précédente. N’était-ce finalement pas le meilleur moyen de regrouper la famille autour d’une même activité, de rire, s’évader et d’occuper les enfants et les parents. Avec ce nouveau souffle, les innovations se succèdent, les concepts évoluent et les jeux font peau neuve. Pour exemple, l’indémodable Mille Bornes remis au goût du jour dans une version « green » qui propose des véhicules électriques.

Présents dans nos vies depuis l’origine de l’Humanité, les jeux de société ont su s’adapter, se renouveler, s’étendre à tous les continents et favoriser le lien social. Ils ont pris différentes formes au cours des siècles tout en portant toujours les mêmes valeurs et reposant sur la même force : le partage d’émotions d’un groupe de personnes autour d’une table dans le but de passer un agréable moment tous ensemble. Nul doute que le jeu de société vivra tant que l’Homme vivra.

 

Votre Équipe

Credits photos: Unsplash, Pexels.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Identifier la source de votre taux vibratoire pour une vie épanouie

Identifier la source de votre taux vibratoire pour une vie épanouie

Après une nouvelle rentrée, vous avez dû affronter de nouveaux changements, modes de vie. Les défis sont multiples en ces temps difficiles. Dans cet article, Golden Care vous livre ses secrets pour apporter plus de bonheur dans votre vie et être en bonne santé. Et si augmenter votre énergie vibratoire permettait d’impacter positivement votre vie […]

Continuer à lire

Restaurant bar cafe des lieux essentiels

Restaurant, bar et café : des lieux vraiment non essentiels ?

Pour lutter contre la pandémie de Covid-19, une mesure a été particulièrement difficile à vivre : la fermeture des restaurants, bars et cafés. Faisant partie intégrante de notre vie quotidienne, il était jusqu’à présent, inconcevable d’imaginer une vie sans s’asseoir à une terrasse pour siroter son expresso, boire un verre de vin, déguster une entrecôte-frites […]

Continuer à lire