Les médicaments sont-ils vraiment bons pour la santé?

Les médicaments sont-ils vraiment bons pour la santé?

Chers Membres Golden Care

On ressent votre inquiétude quant à l’utilisation des médicaments. Les différents scandales qui se succèdent autour de certains médicaments ont provoqué une défiance de la part des consommateurs.

Mais avons-nous vraiment raison de douter de la composition et de l’efficacité des médicaments ? Sont-ils vraiment bons pour la santé ? Avons-nous d’autres alternatives ?

L’origine des médicaments

 

L’origine des médicaments

Depuis la nuit des temps, les hommes ont utilisé la nature et les plantes pour se soigner. Ils apprécient les propriétés antalgiques et apaisantes des plantes qui les entourent. Le mot de phytothérapie voyait le jour et signifie « l’art de se soigner par les plantes ».

Aristote fut l’un des premiers à se plonger dans l’étude des plantes et leurs propriétés. Et cet intérêt ne fut que croissant de siècle en siècle, sur tous les continents. Les usages ancestraux se sont transmis de génération en génération, enracinant l’usage de médecine par les plantes dans nos traditions.

Cette façon à la fois douce et holistique de pratiquer la médecine a toujours connu un vif succès. Elle s’est transformée au cours des années mais n’a jamais été abandonnée. De nos jours, elle est considérée comme moins nocive que les traitements issus de l’industrie pharmaceutiques et répond à une demande réelle de nos sociétés.

Les médicaments, une législation stricte

De moins en moins de médicaments autorisés à la mise sur le marché

Législation sur les medicaments

La conception de médicaments est soumise à une surveillance et des contrôles stricts de la part des autorités de santé. Avant leur mise sur le marché, les médicaments font l’objet de longues recherches et de tests afin d’identifier les molécules bénéfiques pour traiter les pathologies.

Une attention particulière est portée afin de limiter les effets secondaires tant redoutés et les risques pour la santé des patients.

 

Médicaments autorises

On constate ces dernières années en Suisse, une baisse des médicaments contenant de nouvelles substances actives.

L’Institut des produits thérapeutiques Swissmedic contrôle et limite la commercialisation de certains médicaments.

Cependant, l’industrie pharmaceutique reste un acteur majeur dans l’économie suisse et les exportations atteignent toujours des volumes colossaux.

Du bon usage des médicaments

Peut-on encore faire confiance aux médicaments?

Bon usage des medicaments

Il ne faut jamais oublier que les médicaments sauvent chaque année de nombreuses vies. Les antibiotiques en tête de classement sont bien souvent indispensables à une guérison.

Malheureusement, on compte bien trop de décès liés à des empoisonnements aux médicaments, des incompatibilités médicamenteuses. L’Europe dénombre 200 000 morts chaque année, dû aux accidents médicamenteux.

On ne peut que vous recommander d’être vigilant, de suivre les prescriptions de votre médecin et de toujours l’informer de tout traitement que vous prenez déjà, même s’il s’agit d’une simple tisane pour votre arthrose.

Peut-on encore faire confiance aux médicaments ?

L’efficacité et la tolérance sont au cœur des préoccupations des laboratoires pharmaceutiques. Chaque année, ces médicaments soulagent et sauvent des vies.

Cependant les effets secondaires ne sont pas à négliger et certains médicaments ont une efficacité douteuse. On a encore en tête le scandale sanitaire du Mediator, les listes interminables de médicaments à bannir (sirop pour la gorge, poudre pour l’estomac, antalgique, anti-inflammatoire…).

La balance bénéfice-risque est la raison qui incite de plus en plus de patients à se tourner vers les plantes médicinales et les bons vieux remèdes de grand-mère.

Le retour des plantes médicinales

Les plantes médicinales utilisées

Les plantes médicinales, une aide à ne pas négliger

Le retour des plantes médicinales

La défiance actuelle à l’égard de médicaments chimiques classiques incite à privilégier les traitements naturels pour se soignant grâce aux plantes.

Tisanes, huiles essentielles, gélules sont largement utilisées pour traiter les maux du quotidien. Loin d’être des « remèdes de bonne femme », la phytothérapie reprend ses lettres de noblesse et accompagne les patients de plus en plus nombreux.

Prenez soin de vérifier les interactions et de bien suivre les indications pour éviter toute  complication de santé. La Revue Médicale Suisse nous alerte sur ce risque réel qu’il faut prendre en considération pour mieux se soigner. N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant.

Les plantes médicinales utilisées

L’OMS reconnaît que 14 à 28% des plantes ont un effet médicinal. Certaines régions du monde utilisent même les plantes comme principal traitement. Il existe plus de 1 000 plantes jugées médicinales, mais les autorités de santé reconnaissent seulement les propriétés d’une centaine de plantes dont la mélisse, l’ortie, le cassis, la valériane, la passiflore, l’artichaut, la bardane, l’aubépine, le millepertuis, le sureau…

Ces plantes médicinales ont un effet avéré sur certaines pathologies ou désagréments du quotidien. Trouble cardiaque, insuffisance rénale, dépression, problème dermatologique, transit intestinal.

Les plantes médicinales, une aide à ne pas négliger

Certaines maladies ne pourront être vaincues que grâce aux médicaments conventionnels. Mais on ne peut négliger l’aide que peut apporter la phytothérapie pour soulager certaines pathologies.

Ils peuvent ainsi réduire les effets secondaires des médicaments, améliorer un quotidien douloureux.

Ces deux modes de traitement ne doivent en aucun cas s’opposer, mais bien se compléter au profit de la santé des patients.

Abandonner les médicaments au profit des plantes ?

Alors doit-on abandonner les médicaments au profit des plantes ?

La réponse est sans doute quelque part entre les deux systèmes de soin. Une cohabitation devrait certainement être envisagée pour s’assurer d’une bonne santé.

 

Votre Equipe 

Photos: Canva, Unplash

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

L’amitié est-elle nécessaire à l’équilibre?

Chers Membres Golden Care, On va vous révéler aujourd’hui un secret bien gardé pour rester en bonne santé : l’amitié. Vous n’y croyez pas ? Et pourtant cette relation humaine est l’un des socles de votre équilibre. En effet, le bonheur repose sur des choses simples: se retrouver entre amis, se confier à une oreille […]

Continuer à lire

Le bien-être par le rangement

  Chers Membres Golden Care, Bientôt l’heure de la rentrée scolaire. C’est le moment idéal pour s’attaquer au rangement de votre intérieur, désencombrer et  vous organiser de manière efficace. Pour nombre d’entre vous, votre logement est un cocon, un lieu privilégié de bien-être qui permet de vous régénérer après de longues journées de travail. Rentrer […]

Continuer à lire

Besoin
d’informations ?

+41 22 786 12 00