Le bien-être par le rangement

 

Chers Membres Golden Care,

Bientôt l’heure de la rentrée scolaire. C’est le moment idéal pour s’attaquer au rangement de votre intérieur, désencombrer et  vous organiser de manière efficace. Pour nombre d’entre vous, votre logement est un cocon, un lieu privilégié de bien-être qui permet de vous régénérer après de longues journées de travail. Rentrer chez vous se révèle être une source d’apaisement et de sérénité. À l’inverse, un intérieur désordonné vous procure lassitude, fatigue et démotivation inexplicable. C’est pourquoi cette étape de tri et de rangement, bien que fastidieuse, pourrait bien vous ouvrir la voie du bien-être.

 

Ranger, une nouvelle tendance ?

Tous les magazines vous abreuvent de conseils pour une maison organisée et bien rangée. Le rangement ou encore le home detox, est devenu une tendance incontournable pour contribuer à votre bien-être.

Mais finalement, est-ce vraiment une nouvelle tendance. De tout temps, il a fallu ranger, organiser, trier notre habitat. Que ce soit dans les grottes préhistoriques, les tipis, les campements touaregs ou les yourtes de Mongolie, l’organisation de l’habitat fut essentiel pour assurer une meilleure mobilité de la population. On se déplaçait pour trouver à manger, en fonction des saisons, en fonction des troupeaux ou pour se réfugier. Toute cette période de nomadisme a vu se développer les habitats temporaires dans lesquels des aires sont prévues pour le stockage, la convivialité, et les rejets. Chaque chose a sa place, pour partir au plus vite le cas échéant.

C’est dans la période d’après-guerre, durant les Trente Glorieuses, que l’on a vu l’avènement des biens de consommation (frigo, lave-linge, vaisselle, vêtements). On a commencé à accumuler et ce besoin de ranger est devenu plus présent.

En effet, ces cinquante dernières années, le volume de consommation a triplé. Les biens de consommation se sont démocratisés et nous sommes entrés dans une société de consommation effrénée, dans laquelle nous achetons, remplissons, stockons, saturons nos intérieurs.

La nécessité de rangement s’est imposée alors pour accéder enfin à une harmonie intérieure.

 

Tout garder et ne rien jeter

Lorsque l’on a tendance à accumuler et ne rien jeter, on pense souvent à cette pathologie dramatique : le syndrome de Diogène.

Diogène de Sinope est un philosophe grec de l’Antiquité connu pour ses frasques et son mode de vie asocial. Il  avait pour habitude de vivre dans un tonneau et de mépriser les conventions sociales. Réputé pour sa répartie, son humour et ses excentricités, il fut l’un des fondateurs de la philosophie cynique. De cet anti-conformisme est né ce que la gériatre américaine Allison Clark appela en 1975, le syndrome de Diogène.

Le syndrome de Diogène est un trouble du comportement qui associe l’accumulation compulsive d’objets, la négligence corporelle et l’isolement social. Les sujets vivent dans des logements aux conditions insalubres. Ils ont tendance à collecter des objets divers, à ne rien jeter, à stocker, vivant ainsi entouré de saletés et de détritus. Impossible dans ce cas de nouer un lien social avec sa famille ou son voisinage, puisque personne ne peut entrer dans le foyer.

Avant d’en arriver à ce stade, de grâce, rangez et jetez !

 

Le rangement, source de bien-être intérieur

Le rangement, source de bien-être intérieur

Le rangement agit directement sur votre bien-être. Après avoir nettoyé, rangé, désencombré, trié, organisé son habitat, une douce sensation de plénitude s’installe. Mais quel lien peut-il exister entre le rangement et le bien-être. Comment expliquer que le rangement se positionne aujourd’hui comme une clé du développement personnel.

En effet, le rangement n’est plus perçu comme une corvée domestique laborieuse, mais comme une thérapie, une façon de ranger sa vie en même temps que sa maison.

Décider de ranger c’est une manière d’éliminer le superflu, de faire de la place, pour se concentrer sur l’essentiel. On a  tendance à garder des objets inutiles, obsolètes juste au cas où on en aurait besoin un jour, des vêtements trop petits ou des habits que l’on ne met jamais.

LUniversité de Californie (UCLA) révèle d’ailleurs une corrélation entre le désordre et un taux de cortisol élevé, notamment auprès des femmes. Cette hormone est connue pour être révélatrice de la présence d’un stress aigu dans l’organisme. Lorsque vous êtes stressé, vous produisez de la cortisol afin d’être plus réactif dans une situation dangereuse. Cette étude nous permet d’affirmer que le désordre génère un stress important et rend malade.

 

Pourquoi le rangement fait du bien?

Un environnement rangé est la garantie de retrouver une sérénité et une harmonie allant de l’extérieur vers l’intérieur. Avec un champ visuel plus dégagé, vous arrivez à mieux vous projeter, en gardant un regard neuf sur ce qui vous entoure.

Un habitat sain et ordonné stimule votre énergie, votre créativité, votre bonne humeur, réduit le stress, améliore votre sommeil et votre productivité, libère les endorphines, ces fameuses hormones du bonheur.

L’étape du tri est incontournable pour s’interroger sur les objets qui vous entourent, et en profiter pour se délester des objets associés à de mauvais souvenirs, abîmés ou cassés. C’est l’occasion de garder autour de soi uniquement des objets qui nous insufflent de la joie et de la bonne humeur.

 

Le désordre et ses effets pervers

Sans même s’en rendre compte, le désordre environnant va vous emporter dans une spirale infernale, car ce qui vous encombre s’avère toujours être un poids.

  • Vous vous sentez fatigué et démotivé face à toute l’énergie qu’il vous faudrait pour ranger
  • Vous restez bloqué dans le passé avec des vieilleries ou objets inutiles
  • Vous perdez du temps à chercher vos affaires
  • Vous vous sentez déprimé face à ce fouillis environnant
  • Vous avez honte d’inviter vos proches chez vous et vous repliez sur vous-même
  • Vous dépensez davantage, car vous achetez en double, voire en triple
  • Vous vous sentez tiré vers le bas
  • Vous ne retrouvez aucun papier et vous sentez dépassé par la situation
  • Vos sens sont saturés par l’excès de stimuli environnants

La gestion de votre quotidien et de votre espace de vie devient alors très compliquée.

 

Pourquoi on n’aime pas ranger?

Donner la priorité au rangement n’est pourtant pas toujours évident pour tout le monde. En plus d’être épuisant, trier, désencombrer est parfois bloquant.

Certains ont peur de cette sensation de vide laissé, d’autres ont peur de jeter et de regretter, préférant ainsi encombrer leur logement. Car finalement, ranger, c’est en quelque sorte lâcher prise, laisser partir ce qui n’est plus utile dans votre vie.

Cette démarche, même si elle est difficile, est pourtant indispensable pour alléger votre maison et par la même occasion, votre esprit. Éliminer le fouillis et le désordre permet de retrouver un espace clair, aéré et une vie harmonieuse.

 

Les différents types de désordre

On se laisse facilement envahir par le désordre au quotidien. Cela va de simples objets non rangés dans les pièces, à la surabondance d’objets ou encore l’accumulation de vêtements que l’on ne porte plus ou de bricolage commencé, mais jamais terminé.

D’après une étude de l’entreprise de déménagement «Movinga», la Suisse détient un bien triste record : la population ne porterait que 12% des vêtements présents dans sa garde-robe. Le reste des vêtements restent entassés et tout simplement oubliés au fond de votre armoire.

Eh oui, on a tous connu le fameux « je le garde au cas où », ou le célèbre « et si jamais j’en ai besoin ? » ou encore le « on ne sait jamais » et le « je le garde pour quand j’aurais maigri ».

Des placards qui débordent, une pièce un peu fourre-tout, des ustensiles de cuisine que l’on ne sait plus où ranger, une entrée surchargée par des manteaux et des chaussures, les courriers administratifs entassés jamais ouverts et le désordre règne alors en maître.

 

Ranger sa maison pour ranger sa vie

Le rangement c’est trier, jeter et savoir renoncer à des choses futiles dans sa vie. Prenez le temps d’épurer votre intérieur, de vider vos armoires, de dégager votre entrée, de trouver une place pour chaque bibelot et d’archiver vos documents administratifs. Vous remettez ainsi de l’ordre dans votre vie. Tout est propre et net autour de vous. Cela ouvre alors un champ de possibilités, de la place pour de nouvelles attentes, de nouvelles envies.

La papesse du rangement, Marie Kondo, assume cette phrase comme slogan de son livre best-seller : « La vie commence après avoir fait du tri ». Après avoir rangé sa maison, on se sent tout de suite mieux, moins angoissé, plus apaisé et avec un taux de confiance en nous élevé. Les choses deviennent tout à coup possibles, réalisables. Votre esprit est posé pour se concentrer enfin sur de nouvelles choses.

Et pour aller plus loin, on pourra même soutenir que ranger sa maison et prendre soin de son intérieur, c’est finalement un geste d’amour envers son habitat, mais surtout envers soi-même.

 

 

Les différentes méthodes de rangement

Nous avons tous notre propre façon de ranger. Frédéric Dard, quant à lui, aimait à dire que “La poubelle est le meilleur des accessoires de rangement”.

Choisissez votre propre logique de rangement : par couleur, par catégorie, par ordre alphabétique, ou même par le vide. Certaines méthodes ont fait leurs preuves et pourront vous aider à y voir plus clair. Les rayons des librairies proposent de nombreux ouvrages pour vous accompagner sur ce chemin.

 

  • Marie Kondo et « La Magie du Rangement »

La méthode KonMari fait fureur depuis quelques années et compte des millions d’adeptes à travers le monde. Elle s’appuie sur le rangement comme outil de développement personnel. Vivre dans une maison ordonnée influe sur tous les autres aspects de sa vie. Avec ses conseils, vous ne gardez que les objets qui vous tiennent à cœur, qui vous rendent heureux et qui ont vraiment de la valeur à vos yeux. Il s’agit au final de choisir les choses dont on souhaite être entouré. Cette méthode préconise de ranger une bonne fois pour toutes, et de ne surtout pas s’adonner à du rangement quotidien. Il faut faire un tri en profondeur pour que le désordre ne revienne pas. Elle conseille même de consacrer quelques jours de congé, uniquement à cette tâche. Videz toutes vos armoires et faites un inventaire de vos vêtements. Prenez chaque objet dans vos mains pour vérifier qu’il vous procure vraiment de la joie. Apprenez à plier vos vêtements pour un gain de place et un visuel plus ordonné. Et à la fin, n’oubliez surtout pas de remercier chacun des objets qui vous entouraient et dont vous vous débarrassez. C’est une façon de vous détacher de la valeur sentimentale que vous leur accordiez.

 

  • La méthode Fly Lady

À contrario de la précédente, la méthode établie par Marla Cilley consiste à minimiser les tâches ménagères. Et pour se faire, elle conseille de mettre en place des routines au quotidien pour réduire le temps consacré à cette tâche laborieuse et contrariante qu’est le ménage. Un petit peu chaque jour, pour éviter le gros ménage. Par exemple, elle conseille d’essuyer son évier après chaque utilisation pour éviter au calcaire de s’installer et d’avoir à faire ce nettoyage en profondeur.

 

  • La méthode 5S

Cette méthode japonaise repose sur 5 actions, 5 verbes d’action japonais commençant par S.

« Seiri » : se débarrasser du superflu, faire le tri.

« Seiton » : ranger, trouver une place pour chaque chose, pour faciliter son utilisation.

« Seiso » : nettoyer. Un des points clés de cette méthode.

« Seiketsu » : maintenir l’ordre pour ne pas se laisser déborder à nouveau.

« Shitsuke » : être rigoureux et bien respecter l’ordre des points précédents.

 

 

Quelques conseils pour un intérieur toujours bien rangé

Le plus efficace reste de mettre en place une routine afin de ranger tous les jours un petit peu, sans se retrouver débordé par le désordre. Intégrez ces simples réflexes à votre quotidien pour voir votre intérieur transformé et votre vie apaisée.

  • Tous les matins, consacrez 15 minutes au rangement dans la maison. Cela va du rangement de vêtements qui trainent aux coussins en désordre. Vous pouvez faire le choix de ce temps plutôt le soir, afin de vous réveiller dans une maison bien ordonnée et avec l’esprit clair.
  • Prévoyez une heure de ménage par semaine
  • Établissez dans votre planning du temps pour les courses, les lessives et les tâches administratives, bien souvent oubliées.

 

 

Et si le rangement changeait notre façon de consommer

Ranger est l’occasion de repenser nos habitudes, notre façon de consommer, d’acheter. Face à cet excès de gaspillage, de déchets, d’objets inutiles, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir revoir notre façon de consommer et à tendre vers le minimalisme, le zéro déchet, le recyclage, l’économie de partage et la seconde main. Le 21ème siècle voit la fin de l’hyperconsommation et le retour à une consommation plus réfléchie. « Moins, c’est mieux »…

 

Votre équipe

Photo: Canva, Unsplash, Pexels

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

L’amitié est-elle nécessaire à l’équilibre?

Chers Membres Golden Care, On va vous révéler aujourd’hui un secret bien gardé pour rester en bonne santé : l’amitié. Vous n’y croyez pas ? Et pourtant cette relation humaine est l’un des socles de votre équilibre. En effet, le bonheur repose sur des choses simples: se retrouver entre amis, se confier à une oreille […]

Continuer à lire

Les médicaments sont-ils vraiment bons pour la santé?

Les médicaments sont-ils vraiment bons pour la santé?

Chers Membres Golden Care On ressent votre inquiétude quant à l’utilisation des médicaments. Les différents scandales qui se succèdent autour de certains médicaments ont provoqué une défiance de la part des consommateurs. Mais avons-nous vraiment raison de douter de la composition et de l’efficacité des médicaments ? Sont-ils vraiment bons pour la santé ? Avons-nous […]

Continuer à lire

Besoin
d’informations ?

+41 22 786 12 00